1001 Fous-Rires ... pour 1001 départs !

 

Un constat

 

Près de 90% des familles ayant au moins un enfant mineur, considèrent que les vacances sont importantes voire essentielles pour leurs enfants. Plus les budgets sont serrés - plus les privations sont fortes

Les ménages les plus exposés à la pauvreté, sont ceux confrontés au chômage, les familles nombreuses, les familles monoparentales... Les enfants sont donc particulièrement touchés.  La crise sanitaire vient renforcer la précarité et les inégalités, notamment dans l'accès aux vacances.

 

« Dans une société ou la norme sociale est de partir, ne pas partir est une profonde exclusion »
Jean Viard, CEVIPOF
 
ColoSolidaire a à cœur de permettre le départ en colo des enfants issus de familles qui sont au-dessus des critères d’aides, et pour lesquelles le prix des séjours, même solidaire, reste une problématique. 

 

L’opération 1001 Fous-Rires

 Une proposition : Automatiser des bourses d’aide pour tous les enfants non aidés, afin de réduire la participation de la famille et permettre la multiplication des départs

 

Combien de Fous–Rires pouvons nous déclencher ensemble?
 
× Nous utilisons des cookies pour mesurer l'audience du site et proposer des offres adapatées à vos centres d'intérêts. En poursuivant la navigation, vous acceptez le dépôt de ces cookies. En savoir plus.